Antoinette Fouque - Site Archives

Antoinette Fouque - Site Archives

Antoinette Fouque (http://antoinettefouque-archives.com) fonde l’Observatoire de la Misogynie et le Collège de Féminologie. La militante intervient à l'ONU mais aussi sur toute la planète pour prendre la défense de la cause des femmes. Antoinette Fouque s’engage par exemple pour Aung San Suu Kyi face à au régime militaire birman.

Editrice et libraire

Le public a connu de multiples écrivaines grâce à la société d’édition d’Antoinette Fouque, qui totalise plus de six cents livres dédiés à la pensée féminine. Les livres publiés par des femmes sont présentés dans sa première boutique dans le sixième arrondissement de Paris. Espaces d’échanges, les librairies montées par l'écrivaine restent ouvertes jusqu'à minuit. Sa société d'édition permet à Antoinette Fouque de mettre en avant la création féminine.

Marseille a vu naître Antoinette Fouque en octobre 1936. En 1964, elle est maman. Elle ressent dès lors les difficultés qu’une femme rencontre lorsqu’elle doit assumer ses mission de mère et de femme alors qu'elle travaille. Antoinette Fouque fait d'abord ses études à Aix-en-Provence avant de choisir Paris. La Marseillaise est toujours en faculté quand elle se marie.

Antoinette Fouque, du Mouvement de libération des femmes à l'AFD

Antoinette Fouque a lutté tout au long de son existence pour faire évoluer le droit des femmes. Le Mouvement de libération des femmes a été créé dans l'optique de prévenir un détournement par les partis. A l'aube des années 90, à son retour d'Amérique, Antoinette Fouque lance l'Alliance des femmes pour la démocratie.

Théoricienne et auteure

Ce qu'elle appelle la féminologie, Antoinette Fouque l'explique au fil de plusieurs ouvrages. La lutte d’Antoinette Fouque n'a rien à voir avec un activisme féminin sans concessions, elle revendique son attachement au statut de mère. "Le dictionnaire universel des créatrices" est édité sous sa direction, il met en lumière 40 siècles de création des femmes sur toute la planète.